Projet Léonard - Acquisition du langage et grammaticalisationProjet Léonard - Acquisition du langage et grammaticalisation

Bienvenue > Publications - Valorisation > Emission sur France inter de Zoé Varier

Emission sur France inter de Zoé Varier

Par Aliyah Morgenstern . Dernière mise à jour le : 19 décembre 2008.

vendredi 19 décembre 2008

Nous autres. Emission de Zoé Varier.

Le langage des bébés, avec Aliyah Morgenstern

http://amorgenstern.free.fr/acquisi...

Texte d’annonce de l’émission sur le site de France Inter.

Babillages, gazouillis, c’est une douce mélodie, babababa, tatatata, difficile de ne pas être gaga. Mais plus sérieusement ces premières vocalisations, est-ce de la langue ou de la musique ? Papapapa, et l’on croit entendre le premier « papa », oh joie, et puis le premier mot, quelle émotion et aussi moins rigolo le premier non, qui n’appelle aucune discussion, et on se surprend à penser que ce beau bébé ne s’en laissera pas compter et que ça ne va pas être tous les jours du gâteau. Mais comment le langage vient aux enfants ? Et les premiers hommes comment ont-ils commencé à parler ? Et pourquoi ? Pour mettre des mots sur l’absence ? C’est une hypothèse : le langage pour pallier l’absence, pour raconter ce qui s’est passé en dehors du regard de l’autre.

Mais les enfants eux comment rentrent-ils dans le langage ? Cette questions a fasciné et fascine encore les poètes, les philosophes, les biologistes et les linguistes. Est-ce que certains gestes ne sont pas déjà du langage ? Est-ce que quand un bébé tourne la tête, il ne dit pas déjà non ? Et non est-ce que ce n’est pas déjà une première façon de dire "je" ? Et les parents, quel rôle jouent-ils dans l’apprentissage du langage ? Qui imite qui ?

Aliyah Morgenstern fait partie de ces chercheurs passionnés par leur sujet d’étude, elle est professeur de linguistique anglaise à lá Sor"onle Nouvelle, et spécialiste de l’acquisition du langage. Elle filme des enfants avec leurs parents le plus tôt possible après la naissance, jusqu’à l’âge de trois ans pour étudier le chemin que chacun va prendre pour entrer dans la langue, et elle s’émerveille de la créativité de chaque enfant. Parce que pour chaque enfant c’est un chemin différent. Et c’est là, le grand mystère. Et pour nous c’est un prétexte à une balade pleine de voix d’enfants, pleine de leurs trouvailles, pleine de notre étonnement, et de notre amour.

 

© Ecole normale supérieure Lettres et Sciences humaines

Site réalisé par la Cellule d'édition en ligne CEDILLE. Informations légales